Toxines, toxiques : de quoi parle-t-on ?

En naturopathie nous parlons souvent de « toxines ». Forcé de constater que les termes que nous utilisons sont parfois incompris il nous paraît important de vous transmettre les grandes lignes de ce que sont les toxines et comment elles agissent au niveau de notre organisme.

D’autant plus que l’élimination de nos toxines est l’une des clés fondamentales pour préserver notre vitalité.



Le mot « toxine » englobe deux sous-groupes avec des origines différentes :

- Les endotoxines qui sont produites directement dans notre organisme par nos bactéries ; elles sont principalement produites au niveau de l’intestin. Elles résultent de la destruction des bactéries (phénomène de lyse). Il s’agit donc des déchets de nos bactéries qui sont normalement éliminées. Toutefois en trop grande quantité et si l’organisme est saturé de déchets, celles-ci peuvent provoquer des phénomènes inflammatoires.

- Les exotoxines qui proviennent du milieu extérieur tel que la pollution, la fumée de la cigarette, la nourriture transformée et les sucres raffinés. Les exotoxines peuvent aussi être des médicaments pris au long cours qui fragilisent nos émonctoires.

A ceci, nous pouvons rajouter un troisième groupe, souvent ignorée et qui pourtant a toute sa place dans ce qu’on considère comme « toxines » en naturopathie :


- Les toxines psychiques ou émotionnelles émises par des dogmes, des pensées parasitaires négatives, des médias de communications (peur, angoisse, souci de la performance, normes de la beauté…). Il est important de les citer car elles génèrent des troubles du système nerveux, troubles de la digestion et de l’acidose.



Vous avez peut-être déjà entendu un naturopathe ou un praticien du bien être différencier toxiques et toxines. Les toxiques s’apparentent aux exotoxines (milieu extérieur) et les toxines correspondent aux déchets crées en milieu intérieur (au sein même de notre organisme).

Quand bien même vous pensez avoir un mode de vie sain avec une alimentation équilibrée et une bonne vitalité, il n’empêche que nous sommes tous concernés par les toxines et qu’il convient, de manière plus ou moins régulière en fonction de son terrain, d’entreprendre des cures de détoxination de façon à soulager nos émonctoires et ainsi à accroître notre résistance à des troubles de santé.

En naturopathie nous distinguons 2 principaux déchets :


- Les colles, qui comme son nom l’indique, implique des troubles de santé avec présence de « mucus » (mucosités coulantes). Les colles en excès vont donc engendrer par exemple des toux grasses avec glaires, des bronchites, des eczémas suintants, de l’acné avec excès de sébum, des abcès suintant… (Heureusement que je ne joins pas les images 😊) etc

Elles n’agressent pas nos tissus mais gênent et entravent l’organisme. En grande présence elles épaississent les liquides dans lesquels elles se trouvent (sang, lymphe). Elles congestionnent les organes entravant leur bon fonctionnement.

Ces colles proviennent principalement de nos habitudes alimentaires notamment une consommation riche en glucides (céréales, pain, pâtes, produits sucrés…) et riche en lipides (graisses, beurres, crème fraiche, charcuterie, fromage…).

Les émonctoires chargés d’éliminer ces déchets sont principalement les intestins, le foie puis les poumons et la peau (glandes sébacées).

- Les cristaux, donnent lieu à des troubles de santé douloureux de type rhumatismes, eczéma sec, calculs, sciatiques, pyélonéphrite.

Les cristaux qui s’accumulent dans les articulations forment des dépôts qui déforment, bloquent et enflamment les articulations. La plupart des cristaux se présentent sous forme d’acides.

Ils proviennent principalement de la dégradation des aliments riches en protéines (produits laitiers, viandes, poisson). Les cristaux peuvent cependant provenir de glucides (notamment avec l’acide lactique) et des lipides (acide acétylacétique).

Les cristaux sont éliminés principalement par les reins (urine) et la peau (glandes sudoripares).

Le rôle du naturopathe dans tout ça ?


De plus en plus soucieux de notre vitalité beaucoup de personnes entreprennent des « cures détox » chez eux. Il s’agit là d’une belle initiative. Cependant la cure détox que vous choisissez doit être adapté au type de déchets qui encrassent votre organisme et il n’est pas toujours aisé, seul, de déterminer quels sont-ils. (Au risque de vous décevoir NON la cure détox au citron n’est pas adapté à tous !)

De plus une détoxination trop rapide et mal menée peut affaiblir votre foie si celui-ci est déjà surmené.





Si vous avez un doute je vous conseille de vous faire accompagner par un naturopathe qui déterminera quels déchets sont majoritaires au sein de votre organisme (colles ou cristaux).

En fonction il adaptera ses conseils et vous proposera une cure de détoxination pour favoriser l’élimination des déchets qui entravent votre organisme.

Bien sûr, cela passe avant tout par un réglage alimentaire et en complément, par le drainage des émonctoires adaptés au type de déchets.

  • Noir Icône Instagram